L’AIL, L’OIGNON, L’ECHALOTE

L’ail, l’oignon et l’échalote sont des produits répandus dans le monde entier, qui font l’objet d’échanges importants et dont la définition standardisée s’impose de plus en plus. La production et la vente sont donc marquées par une compétition très vive sur les prix et sur la qualité.
Le marché est exigeant sur la spécificité du produit : calibre suffisant, bon habillage, homogénéité des lots.
Les gains obtenus et en rendement sont importants pour les exploitations qui se sont spécialisées dans cette production. Ainsi maîtrisent-elles aujourd’hui les différentes étapes de la culture : préparation du sol, choix des variétés, gestion de l’irrigation et de la fertilisation.
Des investissements spécifiques importants sont indispensables pour obtenir cette réussite.

LE CHOIX DU TERRAIN

Les conditions printanières souvent pluvieuses dégradent la structure des sols au moment critique de l‘installation de la culture. Ceci explique l’importance qu’il convient d’accorder au choix des sols et à la sauvegarde de leur structure lors de la préparation des terres.

PREPARATION DU SOL

Une bonne préparation du sol permet d’obtenir un peuplement homogène et favorise l’enracinement. Elle conditionne la suite de la culture.

LES VARIETES

Le choix des variétés est prépondérant. Il se fait en fonction des trois considérations :
• L’aptitude agronomique à la latitude considérée ;
• La qualité commerciale ;
• Le calendrier de mise en marché

DESHERBAGE DE L’AIL, L’OIGNON ET L’ECHALOTE

Le désherbage est une phase délicate de la culture. L’ail, l’oignon et l’échalote sont très sensibles à la concurrence de mauvaises herbes, de plus celles-ci entravent la récolte.
Actuellement, aucun herbicide n’assure à lui seul le désherbage pour toute la durée de la culture. Le choix du programme de désherbage doit se faire en fonction des mauvaises herbes rencontrées dans la parcelle sur les cultures précédentes.

PLAN DE FERTILISATION

La fertilisation de fond doit rétablir un niveau de fertilité suffisant.
La fertilisation de couverture permet de distribuer l’azote en fonction de l’évolution des besoins de la culture. Pour ce faire, un suivi de la disponibilité de l’azote du sol en cours de culture est nécessaire.

CONDUITE DE L’IRRIGATION

Il est déconseillé d’entreprendre les productions de l’ail, l’oignon ou l’échalote sans possibilité d’irrigation.
Il est indispensable de couvrir les besoins en eau de la culture pendant la bulbaison.

PROTECTION PHYTOSANITAIRE

Des fiches sont réactualisées chaque année pour permettre d’assurer une protection efficace, condition nécessaire pour réussir la culture.
Des renseignements précis sur la biologie des ravageurs et agents pathogènes sont fournis.

LE SUIVI DE LA CULTURE

La culture de l’ail, l’oignon, l’échalote est longue. Son implantation délicate nécessite une surveillance toute particulière pour assurer un bon peuplement.
Ensuite, il importe de favoriser un développement rapide de feuillage pour obtenir un nombre suffisant de feuilles bien développées, avant la bulbaison.
Le bon fonctionnement de cet appareil foliaire durant le bulbaison conditionne le grossissement du bulbe qui va déterminer le rendement final.
Toutes le opérations culturales doivent être raisonnées en fonction, de ces exigences de manières à éviter les aléas dus à la battance de sol aux mauvaises herbes, aux ravageurs, aux maladies, au manque d’eau et d’azote.

RECOLTE

La récolte constitue l’étape culturale au cours de laquelle les risques de dommages aux aulx, (ail), échalotes, oignons, sont les plus importants. On observe couramment 15 à 20 % de blessés ou déshabillés. Elle peut être précédée d’un traitement anti-germinatif.

SECHAGE

Dès l’entrée en cellule, une opération de séchage est indispensable pour le séchage du feuillage résiduel et enlever l’humidité du bulbe. Les modalités du séchage varient avec l’état de la production. Le savoir-faire du producteur doit permettre d’adapter la conduite à la situation du moment.

CONSERVATION

Une conservation satisfaisante est assurée lorsque la température est comprise entre 0° C et 4° C, l’hygrométrie étant voisine de 70 à 75 % HR.
En silo ventilé, ces conditions sont difficilement maintenues.
Elles sont dépendantes du climat, source de froid, et de la qualité de l’isolation de bâtiment.

QUALITE COMMERCIALE

L’ail, l’oignon ou l’échalote de qualité doit être sec et ferme, sans germination apparente ou latente (germe invisible dans une coupe équatoriale).
Ils sont propres et habillés d’une tunique uniforme. Ils sont équeutés correctement.
De bonnes conditions de conservation sont indispensables pour disposer de bulbes fermes et exempts d’amorce de germination.

Les critères de qualité

L’ail, l’oignon, l’échalote restent fermes tant qu’ils n’amorcent pas un départ en végétation, suite à une levée de dormance. Il existe des différences entre les variétés.
Accidentellement un manque de fermeté dû à une attaque de nématodes, en cours de culture, peut se traduire par une structure spongieuse des écailles extérieures.
Enfin, des pourritures bactériennes peuvent affecter également les écailles.

Accueil  |  Semences  |  Consommation  |  Commercialisation  |  Conditions de vente  |  Conseils culture  |  Contact  |  Plan du site
X
Commander :
Ail de consommation
Demande de devis commandes > 200 Kg
Boutique en ligne commande < 200 Kg